L’Association canadienne pour l’histoire des affaires reçoit un financement de dotation pouvant atteindre 3 millions de dollars

L'étude de l'histoire des affaires au Canada a reçu une dotation de 2 millions de dollars de The Wilson Foundation. La dotation appuiera le mandat de la Canadian Business History Association (CBHAACHA) d'encourager l'étude de l'histoire commerciale du pays. Le premier million de dollars de la dotation est immédiat tandis que le deuxième million de dollars sera déclenché par des dons de contrepartie.

« Nous sommes ravis que la Fondation Wilson ait choisi de soutenir l'étude de l'histoire des affaires au Canada d'une manière aussi généreuse. Aujourd'hui plus que jamais, l'étude du passé des entreprises peut mieux informer les dirigeants et les décideurs d'aujourd'hui et de demain, ce que The Wilson Foundation reconnaît, et nous les remercions pour leur soutien », a déclaré le président du conseil d'administration de la CBHA, le professeur Dimitry Anastakis de l'Université. de Toronto et la Rotman School of Management.

La dotation de The Wilson Foundation permettra à la CBHA/ACHA de maintenir ses opérations, d'étendre son rayonnement et de lancer de nouveaux projets visant à relier les étudiants, les universitaires, les archivistes, les chefs d'entreprise et le public canadiens avec leur histoire commerciale, un élément essentiel de la façon dont nous comprendre le Canada dans un monde de plus en plus globalisé. Les projets soutenus par la Fondation comprendront un soutien financier aux étudiants, des événements en ligne et en personne élargis tels que les conférences et les conférences CBHA/ACHA, la numérisation de documents historiques importants et la création d'un inventaire biographique en ligne des chefs d'entreprise canadiens.

Créée en 2015, la CBHA/ACHA rassemble des universitaires d'un large éventail de disciplines, des archivistes et des chefs d'entreprise dans la poursuite commune de l'avancement de l'étude et de la compréhension de l'histoire des affaires au Canada et opère par l'intermédiaire de la Rotman School of Management de l'Université de Toronto.